Que serait la République sans la Démocratie ?

La République En Marche mérite des statuts démocratiques
pour replacer les citoyens au cœur de la vie politique.
Nous votons non à l'adoption des statuts.

L'appel #DémocratieEnMarche

La République En Marche a communiqué à tous ses adhérents, samedi 16 juillet, les nouveaux statuts du mouvement. Ils sont soumis au vote du 23 au 30 juillet.

Ces statuts trop peu démocratiques suscitent un débat partout en France parmi les animateurs de comités locaux et les adhérents. Ils risquent de faire de La République En Marche un parti d'élus, alors que nous aspirons à construire un mouvement qui place les citoyens en son coeur, conformément à la vision d'Emmanuel Macron.

Le vote de ces statuts, en plein été, sans période de concertation permettant aux comités d'organiser des ateliers de réflexion, fait penser à un passage en force.

Un appel au report du vote des statuts a circulé au sein des comités des locaux. Malgré une forte mobilisation autour de cet appel, signé par plus de 1 200 adhérents, dont 500 animateurs de comités locaux, le siège du mouvement n'a pas souhaité reporter le vote à la rentrée.

C'est pourquoi, dans l'intérêt du mouvement La République En Marche, et au nom du principe démocratique, nous voterons NON à l'adoption des statuts proposés par le siège, afin de permettre l'élaboration de statuts plus démocratiques au deuxième semestre 2017.

Si vous partagez cette position, nous vous remercions de signer cet appel et le partager autour de vous (email, Facebook, Twitter...) avec le hashtag #DémocratieEnMarche.

Signez l'appel

Je voterai NON à l'adoption des statuts proposés afin de permettre l'élaboration de statuts plus démocratiques.

Actualités

Revue de presse

Autres articles ➜

Qui sommes-nous ?

Nous sommes des adhérents de En Marche, avons participé activement à la création de ce mouvement et à la campagne d’Emmanuel Macron, et nous ne le regrettons pas.

Nous pensons que pour préserver En Marche de toute dérive oligarchique il est absolument nécessaire de refuser les nouveaux statuts qui nous sont proposés.

Notre opposition se limite à la gouvernance d’En Marche, à l’exclusion de tout autre élément de la politique nationale.

Nous avons tous signé la charte d’En Marche et respectons ses valeurs, notamment l'écoute, la bienveillance et le refus des attaques personnelles. Ceci est vrai quand nous débattons entre nous mais aussi quand nous défendons notre point de vue sur la gouvernance d’En Marche.

Groupe de pilotage

Si vous souhaitez rejoindre le groupe de pilotage, écrivez à democratieenmarche@ouibase.com.